Subscribe to regular Via Campesina News Updates
You are here:  Home > RADIO & PICTURES > COP 21 > En Afrique, l’agriculture familiale résiste à l’agro-industrie

En Afrique, l’agriculture familiale résiste à l’agro-industrie


Themba Chauke, Laurent Pinatel et Mamadou Fayinkeh


La grande conférence internationale sur le climat (COP21) se poursuit à Paris. Il ne reste plus qu’une journée pour trouver un accord qui permettrait de limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici 2100. D’après l’ONG Grain, la production agricole contribuerait aux émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 10 à 15%. Si l’on ajoute les transports, la transformation, l’emballage, la gestion des déchets, le système agroalimentaire représenterait de 44 à 57% des émissions mondiales. Pour nourrir leur population croissante, beaucoup de pays africains misent sur l’agro-industrie, au détriment de l’agriculture familiale. Un choix court-termiste, qui fait débat. Interview de Themba Chauke du Landless People movement, membre de la Via Campesina en Afrique du Sud, de Laurent Pinatel porte Parole de la Confédération Paysanne et de Mamadou Fayinkeh par Gaëlle Laleix journaliste à RFI lors du Sommet Citoyen de Montreuil le 5 décembre 2015.



Keywords