Subscribe to regular Via Campesina News Updates
ARTICLE LANGUAGE AND TRANSLATIONS:   English
Español
You are here:  Home > HIGHLIGHT > Journée mondiale d’action contre l’OMC et les accords de libre-échange – Appel à mobilisation (...)

Journée mondiale d’action contre l’OMC et les accords de libre-échange – Appel à mobilisation !

3 septembre 2018 : Des organismes mondiaux tels que l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), la Banque mondiale, le Fonds Monétaire International (FMI) qui promeuvent directement et indirectement une série d’accords commerciaux multilatéraux et bilatéraux ont créé un taux criminel d’inégalité dans le monde où, selon les rapports, 82% de la richesse mondiale est désormais contrôlée par seulement 1% de la population. La faim dans le monde est à nouveau en hausse, la souveraineté alimentaire des peuples étant gravement menacée.

C’est la conséquence d’une pression persistante depuis sept décennies en faveur de politiques néolibérales qui ont créé des régimes de «libre échange commercial» dans le monde entier. La privatisation et la déréglementation qui ont eu lieu à la suite d’une telle poussée ont évidemment enrichi les riches, tandis que la pauvreté et la faim dans le monde continuent de se maintenir à des niveaux extrêmement élevés.

C’est une offense impardonnable qui remet en question le but de l’existence de ces institutions et des accords de libre-échange qu’elles promeuvent. Tout ce que ces accords ont garanti, c’est la liberté pour les entreprises multinationales de déverser des denrées alimentaires bon marché dans des pays économiquement plus faibles, après avoir reçu de lourdes subventions de leurs riches gouvernements.

Ce dumping et cette poussée d’un système agricole industriel ont fini par traiter les céréales alimentaires comme une marchandise pour le commerce et la spéculation – laissant les paysans et les agriculteurs familiaux incapables de faire face aux coûts de la culture. Il a détruit les communautés paysannes rurales, les pêcheurs et nos marchés paysans. La privatisation accrue des services a augmenté le coût de la vie, tandis que les niveaux de revenu des ménages paysans ont chuté. La dette qui en a résulté a poussé des millions de ménages paysans à s’endetter profondément.

Ce système agricole industriel promu par le trio criminel constitué de l’OMC, de la Banque mondiale et du FMI, a conduit à la consolidation et au contrôle de la chaîne alimentaire mondiale dans les mains de quelques entreprises agroalimentaires, tout en créant des effets dévastateurs pour la planète, ses habitants et toutes les espèces vivantes.

——— EDUQUEZ, AGITEZ/, ORGANISEZ! ———–

JPEG - 73.5 kb

C’était pour mettre en évidence cette violation extrême du monde rural que, le 10 septembre 2003, Lee Kyung Hae – agriculteur sud-coréen de riz et dirigeant de notre mouvement paysan – s’est ôté la vie devant la réunion ministérielle de l’OMC à Cancun, au Mexique. Tout en sacrifiant sa vie pour dénoncer les crimes de l’OMC et les accords de libre-échange, Lee tenait une pancarte sur laquelle on pouvait lire “L’OMC tue les agriculteurs”.

Depuis ce jour, nous avons marqué le 10 septembre comme la Journée mondiale d’action contre l’OMC et les accords de libre-échange, mobilisant nos paysans membres contre les attaques des régimes mondiaux des capitaux et du marché libre. Nous avons dénoncé l’OMC lors de toutes les réunions ministérielles tenues depuis lors à travers des actions directes.

Cette année encore, nous allons intensifier la résistance. Plusieurs accords multilatéraux et bilatéraux tels que RCEP, CPTPP, UE-Mercosur, CETA et autres accords sont négociés avec frénésie par des pays et des organismes mondiaux à huis clos, sans respect pour la démocratie et la souveraineté nationale.

En attendant le 10 septembre, nous appelons tous nos membres, alliés et soutiens dans les villes et les campagnes et tous nos amis à organiser des manifestations, des réunions publiques et des actions rurales qui continueront à dénoncer l’existence de l’OMC, de la Banque mondiale et du FMI, et exposer les détails de ces accords qui menacent de supprimer la souveraineté alimentaire des peuples et de permettre l’expansion des marchés pour les entreprises agroalimentaires multinationales.

À travers nos propres moyens de lutte décentralisés et divers, faisons tous écho de l’appel que Lee Kyung Hae nous a donné : «L’OMC et les Accords de Libre-échange Tuent les Agriculteurs».

Le 10 septembre, La Via Campesina annoncera également un effort de mobilisation massive contre le trio criminel de la Banque mondiale, du FMI et de l’OMC. Nous exhortons tous les membres à rester ensemble et à montrer la force de la résistance des peuples.

L’OMC TUE LES PAYSANS!
RETIREZ L’AGRICULTURE DE TOUTES LES NÉGOCIATIONS DE LIBRE-ECHANGE!
NOUS VOULONS LA SOUVERAINETÉ ALIMENTAIRE, PAS LE LIBRE-ECHANGE!

VISIBILISEZ NOS LUTTES
Veuillez envoyer les détails de vos actions planifiées à lvcweb@viacampesina.org ou partagez-les sur WhatsApp et Telegram avec Nyoni / Abhilash – <+263 772 441 909 ou +91 9717250202>

Vous pouvez également mentionner les pages officielles de La Via Campesina sur Facebook et Twitter

Facebook: www.facebook.com/viacampesinaOFFICIAL/
Twitter: https://twitter.com/viacampesinaFR

Hashtags:

EN> #WTOKills #FoodSovereigntyNow
ES> #OMCMata #SoberaniaAlimentariaYa
FR> #OMCtue #SouverainetéAlimentaire

Télécharger des affiches, des bannières Facebook et Twitter ou créez vos affiches personnalisées ICI



Links

Follow site activity en    ?

Site powered by SPIP - In partnership with ZinTV